melo_amelie_logo


Historique

Le Mélo d’Amélie existe à Paris depuis décembre 1994 en lieu et place de l’ancien théâtre Marie Stuart qui avait fermé ses portes définitivement six mois plus tôt.

C’est donc sur l’initiative de Christian Dob, Xavier Letourneur, Muriel Lemaire, Rémi Rosello et Michel Rougeron que Le Mélo d’Amélie qui avait fait les beaux jours de Montpellier de 1980 à 1993, s’installe à Paris.

Le lieu ouvre donc à Paris, avec d’abord des pièces de Christian Dob, notamment «Passage avide».

En 1996 Christian Dob, qui retourne à Montpellier pour y créer le «Grand Mélo» (ouverture en 1998), vend ses parts à Michel Rougeron (Directeur), Xavier Letourneur (Directeur artistique) et Muriel Lemaire.

Début 2008, l’équipe du Mélo se renforce avec l’arrivée de Jean-luc Lopez et Olivier Payre. Xavier Letourneur restant à la programmation.


En 14 Ans, Le Mélo d’Amélie va connaître des très grands succès dont les plus célèbres ont été :
- Passage Avide
- Une nuit avec Sacha Guitry
- Allô maman Dolto !
- Les faux jetons
- On choisit pas sa famille !
- Le Plaisir
- L’Opposé du Contraire
- Les Bodin’s
- Armelle (voyage en Armelie)
- Nos amis les Bobos
- Un Conseil très Municipal
- Comment devenir une Mère Juive en 10 leçons
- Célibataires
- Reste t’il des gens civilisés à Paris
- J’aime beaucoup ce que vous faites
- En attendant le Sous-préfet
- Panne de télé
- Post-it®
- Barcelone Amsterdam
- Amour et chipolatas

Photos

Par ailleurs et dès 1997 un des buts majeurs que s’était assignés la direction du Mélo voit enfin le jour :
Un spectacle créé sur Paris, au Mélo d’Amélie, allait dans une salle plus grande !

Le Mélo d’Amélie devenait un lieu tremplin, permettant à des acteurs, auteurs, metteurs en scène, non qualifiés «tête d’affiche», de présenter leur spectacle dans d’excellentes conditions, avec la ferme intention de finir dans une grande salle parisienne :

On citera bien sûr :
« Comme ils disent » (Théâtre le temple)
« Une nuit avec Sacha Guitry » (Grévin, Rive Gauche, Marigny)
« On choisit pas sa famille » (Splendid, Daunou)
« Un Conseil très Municipal » (Comédie de Paris)
« Comment devenir une Mère Juive en 10 leçons » (Rive Gauche, Comédie Caumartin et Daunou)
« Célibataires » (Splendid)
« J’aime beaucoup ce que vous faites » (Café de la Gare et Palais des Glaces)
« L’opposé du contraire » (Comédie Bastille)
« Le Vison Voyageur » ( Théâtre Daunou et Comédie bastille)
« Post-it » (Café de la Gare et Comédie bastille)
« Amour et chipolatas » (Comédie bastille,Théâtre le temple et Comédie Caumartin)
« Nos amis les bobos » (Théâtre le temple)
« Merci Jean Claude » (Comédie Caumartin)

La qualité des comédiens et auteurs qui travaillent pour le Mélo, a permis en 1999 de créer « Un monde merveilleux » directement à la Comédie de Paris, puis au Splendid.
Depuis, le Mélo d’Amélie a participé activement à la création de « Des Acteurs sont Fatigués » , « Entorse pour une enflure » , « Tout un cinéma » et « On choisit pas ses vacances » à la Comédie Caumartin, des « Mille Pattes » au Daunou , de « De Toutes Manières » à la Comédie de Paris et à la Comédie Caumartin, et de « Crises de mères » au Splendid.


Tous aux spectacles !